rangement vertical marie kondo sans tiroir
Maison,  Mon Défi

Rangement vertical méthode Marie Kondo: comment s’en sortir avec un dressing sans tiroir?

Je suis enfin arrivée au bout de ma montagne de vêtements à trier. La prochaine étape de la méthode Marie Kondo se profile. Il s’agit de passer en mode rangement vertical.

Problème: cette méthode est pratique quand on dispose de beaucoup de tiroirs dans son dressing ou sa commode. Ce n’est pas mon cas. J’ai une penderie, quatre étagères sans porte et seulement deux petits tiroirs.

Premiers aménagements

J’ai récupéré un meuble à double portes que j’ai placé dans ma penderie. Avant, il était rempli de bric à brac et prenait une place folle dans l’entrée de l’appartement.

Grâce au tri des vêtements, j’ai libéré de l’espace dans des coffres de rangement et j’ai donc pu transvaser le contenu du meuble dans les coffres.

A terme, les coffres devront aux aussi passer à la moulinette Marie Kondo pour être triés. Mais pour le moment, je suis sur le sujet des vêtements. Je ne veux pas passer à la suite sans avoir terminé. Chaque chose en son temps!

Cette manipulation me prive d’une barre de suspension dans ma penderie conçue pour avoir deux tringles: une en haut et une au milieu. En revanche, je gagne deux étagères supplémentaires.

C’était voulu. En effet, la méthode de rangement vertical de Marie Kondo préconise une élimination quasi totale des vêtements suspendus. Seuls peuvent rester sur la tringle les manteaux ou vêtements trop encombrants pour pouvoir être pliés.

Cela dit avec ce nouveau meuble à ma disposition, je n’ai pas plus de tiroir.

Premier essai de rangement vertical

Au départ, je me suis dit que ce n’était pas grave. Il me suffisait de ranger mes vêtements à la verticale sur chaque étagère. Sur le papier, cela fonctionne. En revanche une fois appliqué, je perd la moitié de la surface de mes étagères en utilisation.

Pourquoi? Car le but du rangement vertical est d’avoir sous les yeux l’intégralité de ses vêtements en un clin d’œil. Si on commence à mettre les piles verticales les unes derrières les autres, on n’a plus accès à ce qui se cache au fond, en deuxième ligne.

Au final, le risque est de retomber dans le même schéma d’utilisation qu’avec des piles en hauteur. On utilise en priorité ce qui se trouve sur le dessus (ou devant dans le cas du rangement vertical), et on oublie le reste.

Au fil des lessives, on remet les vêtements propres sur le dessus de la pile, et un nouveau cycle recommence. C’est comme ça que certains petits hauts ne sont jamais portés alors qu’on les adore: loin des yeux, loin du cœur!

De plus, une fois la méthode de rangement vertical appliquée, on aura tendance à vouloir “planquer” des trucs derrière la première rangée visible de vêtements. Après tout, ça ne se voit pas…Si? Notre petit diable bordélique vient nous chatouiller un peu.

Hors de question de succomber à son appel en plein milieu de mon Grand Défi pour devenir une bordélique repentie! Il faut que je trouve une solution.

Photos de mon premier essai

Le rendu est super esthétique, ça fait propre quoi!

Dressing en mode rangement vertical Marie Kondo
Dressing en mode rangement vertical Marie Kondo

Mais voilà le soucis:

Perte de place rangement vertical sans tiroir
Perte de place rangement vertical sans tiroir

Solution pour un rangement vertical sans tiroirs

La solution me tend les bras: il me faut des boîtes ou des paniers amovibles.

En les disposant sur chacune des étagères, je pourrai ensuite tout simplement m’en servir comme des tiroirs. Il me suffira de tirer le panier ou le bac pour avoir accès à tout son contenu, sans être obligée de défaire la première rangée à chaque fois.

De plus, je retrouverai l’usage de toute la surface de l’étagère. Non négligeable quand le dressing est déjà petit. Enfin, il n’y aura pas de place pour laisser traîner du bordel dans le fond du placard, et ça, c’est précisément l’effet recherché.

Ma mission: trouver des boites ou des bacs aux bonnes dimensions pour mes étagères!

Types de boîtes

Boîtes à chaussures

Pour de petites étagères, vous pouvez utiliser des boîtes à chaussures. La partie contenant vous servira pour l’étagère. Le couvercle peut vous aider à trier l’intérieur de vos tiroirs.

Gardez les couvercles pour plus tard. Certaines pièces de la maison pourront profiter de leur utilité dans la suite de l’aventure.

Boîtes cubiques

Vous pouvez aussi opter pour des boîtes en tissu en général vendues à plat. Elles sont souvent en forme de cube et conviennent pour les étagères peu profondes. Dans mon cas, j’ai la place d’en mettre deux l’une derrière l’autre car mon étagère est profonde.

Problème: je ne veux pas me retrouver avec une boîte dans le fond que je n’irai probablement jamais regarder.

Je vois déjà le tableau: l’essentiel se trouvera dans la boîte de devant et le reste tombera aux oubliettes. Finalement, c’est comme si je n’avais pas de boîtes!

En revanche, cette solution est valable pour les étagères conçues pour accueillir ce genre de cubes. Vous en trouverez aussi en plastique ou en bois: plus chères, mais sûrement plus solides.

Bacs en plastique

L’avantage des bacs en plastique, c’est qu’il en existe de toutes les tailles. Par contre, ils sont souvent vendus avec des couvercles qui ne vous serviront peut-être pas.

En effet, les couvercles de ces bacs ne sont pas très hauts et peuvent difficilement servir dans un tiroir pour trier son contenu. Vous pouvez évidemment utiliser les couvercles et fermer vos bacs, mais au quotidien je ne suis pas certaine que la manutention soit très pratique.

Imaginez un matin un peu short niveau timing: choper la boîte, poser la boîte, enlever le couvercle, prendre le vêtement, refermer la boîte, remettre la boîte sur l’étagère…

Perso je pense que la boîte et le couvercle passeront la journée sur le lit ou par terre si je suis vraiment à la bourre…Mais ça c’est moi!

Boîtes en carton

Vous en trouverez dans les rayons papeterie et bureau. En général elles sont faites pour ranger des documents du type format A4 maximum. Vous serez peut-être un peu bloqué par la taille.

En revanche, la hauteur est super pratique pour une utilisation avec des vêtements. Ni trop haut, ni trop bas. Les couvercles sont aussi géniaux pour trier l’intérieur des tiroirs.

Mais encore une fois si vous avez des étagères profondes, il vous faudra deux boîtes. On retombe dans le même problème qu’avec les boîtes cubiques en terme d’optimisation de l’espace. A moins bien sûr d’en trouver à la bonne taille.

Do it Yourself

Pour les plus bricoleuses d’entre-nous, la fabrication maison de boîtes aux bonnes dimensions est envisageable.

En carton ou en bois, elles vous permettront de concevoir vous-même votre organisation de rangement vertical.

Par contre, je ne suis pas certaine que cela soit plus économique. En effet, le carton solide et les planches de bois ne sont pas donnés! Mais ça a son charme, il faut bien l’avouer.

Question d’équilibre

Une question reste en suspend de mon côté et je serai ravie d’avoir votre opinion.

Après quelques jours d’utilisation du rangement en mode vertical, j’ai en effet un soucis. Au départ, quand la ligne de vêtements est complète, tout va bien. En revanche, dès qu’on commence à prendre deux ou trois vêtements dans la ligne, le reste se met à tomber.

C’est particulièrement vrai quand les vêtements sont un peu souples et ne tiennent pas tout seul en place même en utilisant le rangement vertical. Au final, certaines lignes ne ressemblent plus à grand chose après quelques jours.

C’est dommage! Car l’aspect visuel est non seulement pratique mais aussi esthétique. Je n’ai pas encore d’idée pour remédier à cet effet.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous tenté l’expérience du rangement vertical? Qu’en pensez-vous? Est ce que vous aussi vous avez un soucis d’équilibre dans vos lignes?

Au plaisir de vos retours dans les commentaires juste en-dessous de cet article!

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  

4 commentaires

  • Karine

    Je suis revenue à la penderie qui me mets vraiment en joie avec de beaux cintres en bois comme dans une jolie boutique. C est agreable c est mieux pour certains vetements c est beau quand c est rangé par taille ou couleur. C est plus respectueux du vetement.
    Les boites et les tiroirs je les use pour pantalons pulls sous vetements chausseytes chemises de nuits legging et t shirt. Les robes chemisiers tuniques sont sur leur cintre et j aore ca c est bien plus pratique ett esthetique.

    • Elodie

      Je faisais ça aussi jusqu’ici! Mais en triant mes cintres j’ai retrouvé des trucs que je ne mettais jamais, alors que je pensais justement que c’était le meilleur moyen pour tout avoir sous les yeux…Cela dit, je débute tout juste avec la version rangement vertical, je verrai si à l’usage c’est plus pratique ou pas 😉 Je me demande aussi si les pulls très fins ne vont pas être plus froissés en étant pliés, même parfaitement au carré, que sur cintre. A voir!

      • Karine

        En fait quand tu as moins d affaires c est plus aeré et du coup tu vois tout ce que tu as sur les cintres. Et le plaisir de pouvoir vraiment les faire glisser.
        Pour les pull fins j ai l impressin que ce sont les cintres qui les deforment surtout.
        Tu te feras ta propre methode petit à petit.. et ca evoluera avec les annees!

        • Elodie

          Probablement oui! Là je teste la méthode Kondo dans son intégralité pour me faire une idée, après rien n’est gravé dans le marbre en effet! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.