pensée positive
Épanouissement Personnel

La pensée positive: pourquoi c’est difficile?

Bienvenue à nouveau sur Cristal et Mandarine ! Comme ce n'est pas la première fois que tu viens ici, tu veux sans doute aller plus loin dans ta quête d'une vie plus heureuse et épanouie. Clique ici pour recevoir le livre: 'Le guide des meilleures méthodes naturelles pour accueillir le Bonheur" gratuitement ! 🙂

C’est quoi la pensée positive?

La pensée positive est, comme son nom l’indique, l’art de se concentrer sur le positif. Je ne suis pas forcément une fan des lunettes roses permanentes car je pense que cette attitude, mal employée, pousse à l’inaction.

En revanche, quand elle est bien utilisée, c’est un outil formidable pour s’épanouir et avancer.

Adopter la pensée positive te permettra de:

  • Mieux anticiper le déroulement d’un événement et de t’y préparer
  • Faire baisser ton niveau de stress
  • Prendre confiance en toi
  • Créer une dynamique dans laquelle le positif attire le positif

Combine cette méthode à un peu de visualisation et à quelques exercices de respiration et boum! Te voilà propulsée sur le chemin du bonheur.

Dans cet article nous allons décortiquer la pensée positive pour bien la comprendre et la mettre en place dans ta vie.

Pourquoi les échecs sont-ils aussi collants à notre mental? Que disent les recherches sur la pensée positive? Comment pratiquer concrètement au quotidien pour voir des résultats sur mon bonheur, mon bien-être et ma santé?

Autant de questions qui méritent de faire un grand tour d’horizon, une balade inspirante et curieuse pour mieux s’approprier la pensée positive.

Effet immédiat?

Et si seulement c’était si simple! La pensée positive, comme toute méthode visant à l’épanouissement personnel, est une philosophie de vie. C’est la répétition, la persévérance et la mise en place de nouvelles habitudes qui t’apporteront des résultats.

Imagine que tu prennes le temps de te poser le matin avant de partir travailler pour te concentrer sur ta pensée positive du jour et visualiser ce que cela va t’apporter. Tu te prépares tranquillement, mais dès que tu passes la porte tu repars dans ta routine négative.

Je suis en retard! Mais poussez-vous! Mais c’est quoi ce taré qui me coupe la route! Non Martine! Je n’ai pas le temps pour m’occuper de ton dossier aujourd’hui! Quoi je suis pas diplomate? C’est quand même un comble!

Se mettre à la pensée positive, c’est s’accorder le temps nécessaire pour prendre du recul et envisager sa vie avec un grand angle. Pratiquer la positivité tout seul dans sa salle de bain, c’est bien, mais c’est facile.

Le plus dur, c’est de conserver cette attitude au contact des autres et à terme d’en faire un principe de vie.

Bien utiliser la pensée positive

Le problème que je vois, c’est que certaines personnes en font un prétexte pour ne plus prendre leurs responsabilités.

Les deux plus grandes responsabilités sacrifiées sur l’autel de la pensée positive sont:

  • Refuser d’être au contrôle de sa vie et tomber dans le fatalisme;
  • Se prendre pour le nombril du monde et en oublier que d’autres personnes gravitent autour de nous.

On ne peut pas, sous prétexte de voir la vie en rose, tout prendre par-dessus la jambe. S’accorder tous les privilèges, sans penser aux autres ni aux conséquences, ce n’est pas de la pensée positive. C’est au choix de l’égoïsme, de l’inconscience ou un vestige de nos caprices d’enfant.

La pensée positive peut nous aider à trouver des solutions en prenant soin de bien analyser le contexte en prenant du recul.

“Je suis capable de trouver une solution”, ce qui nous amènera à explorer les possibilités qui s’offrent à nous.

“J’ai en moi les capacités pour me sortir de cette situation”, cela permettra de reprendre du poil de la bête et de se remettre en position de force face à sa propre vie et ses choix.

Tout n’est pas toujours rose, fluide et l’incarnation du bonheur. On a aussi le droit d’être en colère, triste ou de se sentir mal. La pensée positive, quand on l’utilise bien et régulièrement, permet d’être plus sélectif quand le sort semble s’acharner contre nous.

Sélectif sur quoi? D’abord par rapport à ces choses qui nous heurtent alors qu’elles ne nous appartiennent pas. Ensuite par rapport aux compétences à notre disposition et qui peuvent être mobilisées pour donner le meilleur de nous-même et trouver des solutions.

Les études scientifiques sur la pensée positive

La pensée positive a pris une ampleur folle ces dernières années. Mêmes les chercheurs et les scientifiques ont fini par se pencher sur la question!

Comment fonctionne-t-elle? Pourquoi il est si difficile de s’y mettre? Qu’est ce qui nous pousse à voir le fameux verre à moité vide plutôt qu’à moitié plein?

L’objectif de ces recherches et des tests réalisés est de dégager un processus clair, conscient ou inconscient. Cela permet de comprendre comment fonctionne la pensée positive et ainsi nous donner des clés pour la pratiquer plus facilement.

Des échecs trop collants

Alison Ledgerwood, psychologue sociale, s’est intéressé à une question fondamentale qu’elle a décidé de creuser: Pourquoi les échecs semblent coller plus longtemps à notre esprit que les succès?

Elle a remarqué qu’un schéma se répétait dans sa vie quotidienne. Lorsqu’elle propose un article sur son expertise à une revue scientifique et que celui-ci est accepté, elle expérimente un pic de joie.

Ce pic redescend en général plutôt rapidement et en quelques heures le bonheur et la joie qu’elle a ressentis quand on lui a annoncé que son article serait publié redescend. Elle revient à son état émotionnel de départ.

En revanche, si un article est refusé par un magazine, il lui faudra beaucoup plus de temps pour rétablir son état émotionnel. En fait, même si après cet échec elle reçoit une bonne nouvelle, l’idée du refus a le pouvoir d’amoindrir ce succès. L’échec, et les ressentis qui en découlent, sont donc un peu trop collants!

Et c’est vrai! Essaye de te souvenir de situations similaires dans ta vie.

Une première expérience lors de laquelle tu as eu un pic de bonheur à l’annonce d’une bonne nouvelle. Une seconde histoire lors de laquelle la bonne nouvelle est arrivée juste après une mauvaise.

Le succès ou la joie avaient-ils le même goût? Les sensations de bonheur étaient-elles aussi fortes dans les deux cas?

Pourquoi les échecs ont-ils tendance à s’accrocher à notre mental beaucoup plus longtemps que les réussites? Avons-nous une tendance naturelle à rester coincé dans le négatif?

Suite du dossier pensée positive

Dans la suite de ce dossier tu trouveras:

  • La théorie du verre à moitié vide ou à moitié plein: comment ça marche?
  • Que se passe-t-il quand on essaye de changer de point de vue?
  • Avons-nous tendance à être attiré par le négatif?
  • Mettons-nous plus de temps pour passer du négatif au positif que de la vie en rose à la sinistrose?
  • Quelles sont les situations lors desquelles il est presque impossible de changer d’avis pour être positif?
  • Une vidéo complémentaire
  • Les actions recommandées par les chercheurs et scientifiques pour améliorer notre niveau de bonheur grâce à la pensée positive
  • Un exercice concret de pensée positive à pratiquer au quotidien
  • 7 pensées positives pour t’inspirer

Pour accéder à la suite du dossier, inscris-toi ci-dessous!


POUR LIRE LA SUITE DU DOSSIER, DEVIENS GRATUITEMENT MEMBRE DU BLOG EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE CI-DESSOUS


BONUS: TU RECEVRAS AUSSI LE GUIDE DES

MEILLEURES MÉTHODES NATURELLES

POUR ACCUEILLIR LE BONHEUR

Un concentré des 17 meilleurs outils et approches en épanouissement personnel, sophrologie et naturopathie pour t'accompagner pas à pas vers une vie plus heureuse et épanouie. Les trois sujets les plus importants y sont abordés:

* Confiance en Soi

* Gestion du Stress

* Respect de ta sensibilité et de tes valeurs de vie

Je hais les spams. Votre adresse email ne sera jamais ni cédée ni revendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à cultiver le bonheur, apprendre et pratiquer la naturopathie, la sophrologie et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

C’est à toi!

Est-ce que tu pratiques la pensée positive? Cet article t’a donné de bonnes infos pour t’y mettre et comprendre comment tu fonctionnes?

Dis moi ce que tu en penses en laissant un commentaire ci-dessous et partage cet article autour de toi à l’aide des boutons de réseaux sociaux!

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
    45
    Partages
  • 45
  •  

2 commentaires

  • Adrien Vaysset

    Super article !
    Une bonne astuce pour pratiquer la pensée positve auprès des autres est de “faire glisser” leur remarque négative en conséquence positive.
    Exemple:
    “Je suis à la bourre ce matin, le bus était comme d’habitude en retard !”.
    Vous répondrez alors: “Au moins tu as la chance de ne pas avoir assister à la réunion où le directeur a gueulé sur tout le monde !”

    • Elodie

      Ah oui excellent ça Adrien! J’appelle ça la technique du “chamboule-tout” mdr, casser le schéma de pensée ou de discussion qui est en train de s’installer pour lui donner une autre direction rapidement en invitant une remarque improbable ou surprenante 🙂 Hyper marrant à faire quand on maîtrise bien son propre côté positif! Merci pour le partage et à bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.