préparation au batch cooking
Maison,  Mon Défi

Défi maison saine: Marie Kondo dans ma cuisine pour préparer le batch cooking

S’en est trop. Il y a des trucs comme ça que l’on repousse encore et encore en priant qu’elles finissent par se faire toutes seules. Je vous l’annonce tout net: la fée du logis a refusé de venir s’occuper de ma cuisine. Qu’à cela ne tienne, je passe en mode bordélique repentie et j’invite Marie Kondo sur mon épaule pour m’aider à tout réorganiser avant de me lancer dans le batch cooking.

Batch quoi?

Batch cooking my friend. Une méthode d’organisation des repas révolutionnaire qui commence à sérieusement faire son chemin si on en croit le nombre de posts sur Instagram ces dernières semaines.

Il s’agit de cuisiner en 2h tous les repas de la semaine. Cela permet de gagner du temps le soir et de manger des bons petits plats sains et maisons.

Petit bémol cependant. Quand on dit tous les repas, en fait c’est surtout tous les dîners. En 2h vous allez préparer 5 repas complets et les réserver au frigo ou au congélateur selon les instructions fournies par le bouquin.

En parlant de bouquin, il commence à y avoir pas mal de choix dans les rayons. Moi j’ai choisi celui de Caroline Pessin pour me lancer.

Batch cooking livre de référence

Pourquoi celui-ci? D’abord parce qu’il est super agréable à lire. Bien organisé, avec des listes de courses prêtes à l’emploi et des recettes bien détaillées. Les photos sont aussi très sympas à regarder.

Ensuite, la qualité. Il s’agit quand même d’un livre de cuisine, donc il vaut mieux qu’il soit un minimum solide. Les pages sont bien épaisses et ça me plait beaucoup.

Pour finir, le début du livre donne de précieux conseils pour se lancer. Le matériel nécessaire, les astuces pour le jour J par exemple.

J’ajoute que les menus sont regroupés par saison et pour 4 personnes: deux adultes et deux enfants. Ce sont des recettes “normales”, avec de la viande, du poisson, des légumes, des fruits, de la crème etc.

Pour ma première tentative, je vais faire un menu complet du livre. Ensuite, je verrais comment réviser les recettes pour faire plus végétarien et pour seulement deux personnes adultes.

S’organiser avant de se lancer

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez pu découvrir un bout de ma cuisine avant de la passer à la moulinette Marie Kondo. J’ai aussi partagé une photo de milieu de parcours et une vidéo clap de fin.

Je n’étais pas très fière ni contente d’entrer dans ma cuisine avant de faire des changements. Pourtant, je n’en étais pas à mon coup d’essai. L’an dernier j’avais déjà tout révolutionné pour m’y sentir plus à l’aise.

Avec le temps, j’ai peu à peu délaissé ma nouvelle organisation pas si pratique que ça. Je dois vous l’avouer: je n’avais plus non plus l’envie de cuisiner le soir pendant une heure.

Résultat: je tournais toujours autour des mêmes menus vite faits. En revanche, j’ai banni les plats préparés depuis déjà un bon moment au profit des produits frais.

Le problème, c’est que produits frais veut dire courses tous les jours. Et moi, ça commence à me gonfler d’être obligée d’aller faire la queue tous les soirs aux caisses automatiques pendant une demi-heure.

J’ai de grands espoirs concernant le batch cooking qui me permettrait de continuer à manger sainement tout en gagnant du temps et de l’énergie. Je préfère mille fois passer 2h d’un coup en cuisine et être peinard pour le reste de la semaine, que de me taper la sacro-sainte corvée trouver un menu, faire les courses et me mettre aux fourneaux tous les soirs.

Seulement voilà. Même avec la meilleure volonté du monde, ma cuisine n’était pas prête à affronter ce défi. J’ai vu les photos sur Instagram et lu les témoignages de celles qui en sont sorti vivantes: il faut de la place et surtout une cuisine organisée pour se mettre au batch cooking.

C’est là que Marie Kondo s’est rappelée à mon bon souvenir. La chambre et les dressings ont déjà bénéficié de sa méthode magique (et elle l’est vraiment, c’est hallucinant). Il était temps de m’y mettre dans la cuisine.

Ma cuisine en mode Konmari

Comme pour les autres pièces de la maison, Marie conseille de ne conserver que ce qui nous procure du bonheur. De la jolie vaisselle qu’on a plaisir à sortir. Des ustensiles regroupés par catégories pour mieux s’y retrouver.

J’avais conservé des trucs vraiment inutiles. Des assiettes bleues carrées en verre transparent par exemple. C’était super tendance il y a 15 ans, aujourd’hui elles restent dans le fond du placard.

Idem pour le service d’assiettes noires hérité de ma grande sœur pour me dépanner quand j’ai emménagé la toute première fois. Tendance rétro? Non, je n’ai plus envie de ça.

Les casseroles et poêles jamais remontées après le dernier déménagement qu’on garde “au cas où”. J’avais enlevé les manches pour que ce soit plus pratique de les emballer à l’époque, je n’ai jamais pris le temps de les remonter.

D’une part parce qu’elles étaient abîmées et j’avais voulu en changer. D’autre part parce que, du coup, je n’en avais aucune utilité.

Les verres jadis transparents qu’on a honte de sortir. Les conserves de fruits au sirop pour faire cette tarte jamais cuisinée il y a deux ans. Les épices qui ont servi une fois et qui ne sentent plus rien.

Les boîtes usées et sans couvercle, les couvercles qui ont perdu leurs boîtes. Les couverts rouillés déjà mis à l’écart dans un fond de tiroir. Les soupes lyophilisées périmées d’une tentative de régime. Les baguettes chinoises des plats livrés.

C’est un sac poubelle de 100 litres qui contient à présent tout ce que je ne voulais plus conserver. Mis à part la vaisselle que je vais probablement déposer dehors pour qui en trouvera l’utilité (et à Paris, il faut compter 10 minutes max pour que ce genre de carton disparaisse comme par magie du trottoir.)

Résultat final

Six heures. C’est le temps qu’il m’aura fallu pour arriver au bout de ma réorganisation de cuisine.

Je suis vraiment super contente du résultat.

Pour la première fois depuis 5 ans, je me suis assise devant la fenêtre ouverte, au soleil, à côté de mon orchidée fleurie pour déguster un café. La radio jouait un tube rock des années 70.

J’ai senti au plus profond de mon cœur qu’une page de ma vie venait de se tourner, pour le meilleur.

expérience marie kondo cuisine
Milieu du challenge!
ustensiles pour batch cooking
Des pots retrouvés qui me seront fort utiles pour le batch cooking
cuisine marie kondo
Fin de la réorganisation de la cuisine avec la méthode Marie Kondo

Passez sur Instagram pour voir la vidéo clap de fin de la cuisine en entier!

Je suis fin prête pour me mettre au batch cooking dans la joie et la bonne humeur! Je vais même vous dire, j’ai hâte de cuisiner à nouveau.

Défi relevé!

C’est à vous!

Avez-vous essayé d’appliquer la méthode de rangement et d’organisation de Marie Kondo dans votre cuisine? Et le batch cooking?

Laissez-moi un petit mot dans les commentaires!

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

"L'Art Délicat de Reprendre sa vie en main (même si tout part en cacahuète dans ta vie)."

Confiance en soi - Gestion du Stress - Remettre du Sens dans sa vie

Tu es libre de lire le livre gratuitement!