conseils burn-out
Épanouissement Personnel

Les bons réflexes face au burn-out

Cet article invité a été rédigé par Adrien Vaysset, coach en vie professionnelle et rédacteur du blog Technique Emploi , dans le but de nous éclairer sur le phénomène du burn-out et de nous donner des clés précieuses pour rebondir. Merci à lui pour ses conseils et son partage d’expérience! N’hésitez pas à lui poser vos questions en commentaire et à visiter son blog!

Alerte au burn-out: comment le repérer?

Le burn-out est un phénomène dramatique qui n’a plus besoin d’être présenté aujourd’hui. A notre époque, 7 salariés sur 10 déclarent avoir un travail nerveusement fatiguant.

52% des salariés se disent anxieux au travail, 29% présentent un niveau dépressif élevé et 6% sont probablement en dépression.

(Cabinet Stimulus, 2017)

Source: capital.fr

Dans une société où la culture du « faire toujours plus » domine clairement celle de la reconnaissance ou de la méritocratie, de nombreux salariés finissent par tomber dans ce cercle vicieux.

Cet état se caractérise par un phénomène d’épuisement à tous les niveaux : émotionnel, moral, physique. On commence à éprouver des difficultés dans notre travail (collaborations difficiles, hiérarchie pesante, problèmes de résultats…), et plus le temps passe plus ces difficultés vont croître.

Nous allons ainsi être de plus en plus affecté et si nous nous acharnons à poursuivre dans ce sens, à « pédaler dans la semoule »: nous allons complètement perdre pied.

Comment progresse le burn-out?

Le phénomène de burn-out va progresser grâce à l’acharnement de la personne à retourner dans le même cadre de travail, à subir les mêmes difficultés.

C’est un peu comme pour un sportif qui a mal au genou mais qui va tout de même continuer à s’entraîner sans se soigner. Entrainement après entrainement, la douleur va s’amplifier et le sportif va à la fois perdre en performance, en plaisir, en hygiène de vie… Jusqu’à ce que son genou se rompt et qu’il ne soit plus du tout en mesure de faire le moindre pas !

La décision radicale et nécessaire

Voilà pourquoi lorsque vous sentez un burn-out arriver, il n’y a qu’une seule solution pour stopper sa progression… Arrêter de travailler tout simplement !

Est-ce que ça vaut vraiment le coup de bousiller sa santé juste pour un emploi ? Sincèrement, je ne pense pas. Mais malheureusement, il arrive qu’on se construise sa propre prison, un “carcan mental” qui va nous paralyser et nous empêcher d’agir pour notre propre bien.

L’objet de cet article est avant tout de vous lister les signes qui doivent vous alerter que vous êtes sur la mauvaise pente et que vous feriez mieux de changer de cap puis, si malheureusement vous avez connu un burn-out, de vous transmettre des conseils qui vous aideront à surmonter ce moment difficile.

Les signes d’un burn-out

Pour ma part, je ne suis jamais allé jusqu’au burn-out mais très clairement, un ou deux mois de plus dans mon ancien job et j’y filais tout droit ! Je travaillais de 8h à 21h non-stop, j’évoluais au sein d’un environnement dans lequel je n’étais pas du tout à l’aise, avec des personnes méprisables pour la plupart et je ne parvenais pas à obtenir les résultats escomptés.

L’ensemble de tous ces détails a fait que, au lieu de progresser dans mon job, j’ai régressé. Je travaillais comme un malade et plus le temps passait, plus j’avais l’impression que mes efforts étaient vains et que je n’accomplirai jamais mes objectifs.

Les symptômes physiques

J’ai perdu plusieurs kilos car j’avais beaucoup moins d’appétit et mes amis m’ont clairement fait remarquer les cernes qui commençaient à apparaitre sous mes yeux.

De plus, le matin j’avais la boule au ventre en allant au travail, lorsqu’on me demandait des comptes je perdais mes moyens, et j’avais souvent besoin de m’isoler loin de l’open-space.

Le matin, le réveil était horrible, je fixais le plafond pendant une bonne dizaine de minutes avant de me lever…

Ressources complémentaires

Si vous ressentez un de ces signes, faites très attention car cela peut constituer une première alerte à prendre très au sérieux.

Je vous renvoie à cet article du professeur Luc Brunet, spécialiste en psychologie du travail.

Selon ses travaux, il y a 3 étapes d’évolution du burn-out. Je pense avoir quitté mon emploi entre la phase de confusion et celle de frustration, c’est-à-dire aux prémices du phénomène.

Je vous invite également à prendre connaissance de cette liste, présentant les autres syndromes physiques, psychiques et comportementaux du burn-out.

Comment se remettre d’un burn-out ?

Malheureusement, beaucoup de personnes n’ont pas été en mesure de détecter ces signes et sont allées trop loin dans le processus de progression du burn-out.

Il est désormais temps de se reconstruire.

Parler de son problème

Après avoir arrêté de travailler, la première chose à faire est de parler de votre mal-être à la fois à un professionnel, mais aussi à vos proches.

Les fortes charges émotionnelles ne doivent surtout pas rester enfouies en vous, vous devez extérioriser. Mettre des mots sur ce qui vous est arrivé et en faire part à des personnes de confiance va vous aider à mieux comprendre comment cela a pu se produire.

Faire du bien à son corps

Ensuite, je vous encourage vivement à recommencer à prendre soin de votre corps ! Pourquoi ? Tout simplement car le fait de faire quelque chose de positif pour lui va libérer une hormone que l’on appelle l’endorphine. Celle-ci est secrétée par l’Hypophyse et l’Hypothalamus (glandes du cerveau) pour lutter contre le stress.

Que ce soit grâce au sport, aux massages ou encore au sexe, vous allez considérablement réduire votre anxiété.

Malheureusement, à notre époque, de moins en moins de personnes pratiquent une activité sportive, ce qui a pour impact d’augmenter la production d’une autre hormone, l’hormone du stress : le cortisol.

Plus vous prendrez soin de votre corps, plus vous réduirez les tensions.

Prendre du temps pour soi

Ceci nous amène au point suivant… Prenez du temps pour vous ! Vous devez vous faire du bien, vous recentrer sur ce qui est source d’apaisement pour vous.

Profitez-en pour bien dormir et vous reposer, pour retrouver une activité physique comme je vous l’ai indiqué plus haut, pour vous habituer à manger plus sainement…

En bref, reprenez du temps pour adopter une hygiène de vie saine.

Utiliser le burn-out comme un nouveau départ

Lorsque vous commencerez à vous sentir un peu mieux, démarrez sans pression un travail d’introspection. Essayez de vous recentrer sur vous, de déterminer ce qui n’allait pas dans votre précédent job et ce qui, au contraire, est bon pour vous.

Ce burn-out doit justement être un nouveau départ pour vous, une manière de changer de vie et de peut-être vous tourner vers un cadre qui vous correspond plus.

Pour vous aider à mettre du sens dans ce qui s’est passé et à identifier ce qui est bon pour vous, je vous propose de lire les articles suivants :

Ces articles proposent des méthodologies qui vous permettront de mieux vous connaitre et ainsi de mieux comprendre ce qui a déclenché cet épuisement.

Confiance en soi

Souvent, les dépressions nous font perdre confiance en nous. A un tel point que nous n’avons plus beaucoup d’estime pour ce que nous sommes.

Le fait de déterminer de manière claire quelles sont vos qualités et en quoi vous êtes doué va justement vous permettre de regagner confiance en vous.

Vous comprendrez que vous n’êtes pas du tout un bon à rien mais que au contraire, vous êtes doté d’une vraie richesse, une richesse que vous devez maintenant exploiter ! 😊

Chouchoutez vos points forts pour vous épanouir au travail

Pour ma part, après avoir quitté mon ancien job, j’ai analysé la situation et j’ai compris pourquoi je n’évoluais pas dans un cadre de vie qui m’épanouissait.

L’outil de choc

D’une part, l’analyse Strengths Finder m’a indiqué que j’étais quelqu’un qui favorisait « l’harmonie », le consensus entre plusieurs personnes, et qu’ainsi, je me sentirais frustré dans un environnement de démarchage concurrentiel…

Tiens tiens c’est pile poil l’univers dans lequel je baignais en exerçant le métier d’ingénieur d’affaires (activités de commercial et de recruteur) !

Ensuite, je ne peux me passer d’une bonne hygiène de vie pour avoir une énergie optimale et ainsi être performant dans mon travail. Ceci implique d’avoir le temps de faire du sport quasiment tous les jours, de pouvoir manger sainement, et de ne pas avoir à courir en permanence.

Or, en travaillant de 8h à 21h non-stop, je ne pouvais en aucun cas être en phase avec cette facette de ma personnalité.

Respecter ses valeurs

Autre chose, je me sens accomplis au quotidien en tirant les gens vers le haut et en leur amenant de la valeur. A mon sens, ceci représente le « summum » de l’accomplissement de soi ! Or, dans ce job, je recevais des candidats en entretien d’embauche, ce que j’adorais et qui était extrêmement valorisant puisqu’il y avait une vraie démarche de développement personnel à travers le feedback que je leur proposais, à l’issue de notre échange.

Toutefois, on me demandait de les recevoir « à la chaîne » et je détestais cela car à mon sens, cela dénotait un vrai manque de considération pour eux.

Bilan personnel

Vous voyez où je veux en venir ? En clair, ce qui explique que ce job a failli « me rendre fou » est tout simplement le fait que son exercice, aussi passionnant soit-il, était en totale contradiction avec mes valeurs et ma personnalité.

En faisant les tests que je vous propose, vous poserez ce que j’appelle les bases du travail de connaissance de soi et vous aurez alors de nombreuses informations sur lesquelles vous appuyer pour le prochain chapitre de votre vie. 😊

Un nouveau départ après le burn-out

Vous ne devez pas considérer le burn-out comme une mauvaise chose ! Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, vous devez uniquement considérer ce phénomène comme un message que votre corps vous envoie : “Là c’est trop, maintenant tu t’arrêtes  sinon ça va vraiment s’aggraver…”.

Malheureusement, les personnes ayant connu un burn-out n’ont pas pris en considération cette alerte…

Si c’est votre cas, vous devez désormais vous servir de cette étape difficile comme une leçon, un nouveau départ. Prenez du temps pour vous rétablir, pour vous reposer, pour reprendre confiance en vous.

Puis, entamez un vrai travail d’introspection pour comprendre comment les choses sont arrivées et déterminer quelle sera la prochaine étape de votre vie, une étape qui cette fois sera bien plus en adéquation avec vos valeurs et votre personnalité ! 🙂

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
    33
    Partages
  • 33
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Guide des Meilleures Méthodes Naturelles pour accueillir le Bonheur - 17 chemins à explorer en confiance en soi, gestion du stress, respect de sa sensibilité et valeurs de vie.